En la matière, en particulier, par documentaire, je montre comment les personnes héritières des cultures de la traite, de l’esclavage, de la colonisation et du prolétariat se sont approprié les espaces sociaux, politiques et culturels. Le constat est récurrent, ces personnes sont créatives, inventives et sont impliquées dans leur quotidien dans la société, notamment par le travail, leurs enfants s’inscrivent dans la politique sous sa forme la plus brute, la revendication, et parfois accèdent à des élections.


In the documentary film, I attempt to show the history and culture of the slave trade, the colonization and the miss-appropriation of the people. The film shows that these are normal everyday persons, naturally creative, still, despite their position in society, involved in their own everyday lives, through their children: and even becoming concerned with political issues as far even as elections and the democratic procedures.

► English version

Retour aux racines

Mémoire d’oubli

Regard d’Allah

Lueur, Amour et Espoir

Boto N’Dingo, les oubliés de la maladie

Les trois O : Ose, Osez, Osons… voter la Gauche

Requiem pour 3 couleurs

Liberté-Egalité-Fraternité : faillite d'un parti

Illégitime caution partie 1

Illégitime caution partie 2

La Dame des Caraïbes

Être ou ne pas être…

Neg’Lévè : une expression du mois de Mai

Du vote à l’isoloir partie 1

Du vote à l’isoloir partie 2

Neg Bwa

Si Balzac m’était conté

Les Diggers de San Francisco

L'appel des Balkans

Paroles d'Irakiens

Paroles de détenus

Mémoire et devoirs